C - J'ai bu donc je m'aime

Dans quelle mesure l'alcool a-t-il un effet sur le fonctionnement psychologique ?

Nous sommes exposés à la promotion de l'alcool quotidiennement dans les médias, les films, et les publicités où l'alcool est montré de façon positive. En effet, les publicités concernant l'alcool sont le plus souvent centrées sur l'image et la séduction.

Comme le montre cette publicité pour une boisson alcoolisée ci dessous, l'alcool est synonyme de séduction et de beauté. Le consommateur associe alors alcool et séduction.

 

J'ai bu donc je m'aime : la perception de soi-même est modifiée.

Laurent Bègue, chercheur au laboratoire inter-universitaire de psychologie de l'Université Pierre Mendès France de Grenoble, a reçu le prix Ig Nobel de psychologie pour son étude intitulée "Beauty is in the eye of the beer holder" ("La beauté est dans les yeux du buveur de bière") qui montre que "les personnes qui croient être saouls croient aussi être séduisants". Ce prix est un "anti Nobel", une parodie du prix Nobel qui récompense chaque année des travaux décalés de chercheurs qui paraissent absurdes mais doivent faire réfléchir.

 

Pour réaliser cette étude, les chercheurs ont effectué 2 expériences :

Ils ont d'abord interrogé 19 consommateurs dans un bar afin de noter sur une échelle de 1 à 7 leur estimation d'eux-mêmes sur les critères suivants :

  • intelligence
  • beauté
  • originalité
  • humour

Puis les chercheurs ont mesuré leur taux d'alcoolémie avec un éthylomètre. Cette expérience montre que plus une personne présente un taux d'alcoolémie important plus elle s'estime séduisante, drôle et originale. L'alcool fausserait donc la perception que l'on a de soi-même.

Mais est-ce vraiment l'alcool qui provoque cet effet ?

La seconde expérience consistait à inviter 94 hommes dans un laboratoire prétextant le test d'une boisson énergisante.

La moitié des participants a bu une boisson alcoolisée (1 g/l de sang) à leur insu tandis que l'autre moitié a bu une boisson placebo pensant boire de l'alcool. Les 94 personnes ont ensuite été invitées à répondre au même test sur la perception de soi que l'autre expérience.

La conclusion de cette expérience est pour le moins étonnante. En effet, les personnes pensant avoir bu une boisson alcoolisée se sont jugées plus séduisantes, drôles et originales alors que celles qui avaient vraiment bu de l'alcool sans le savoir. Dans ce groupe, les personnes ne se considéraient pas plus séduisantes drôles et originales. Cette expérience révèle un réel effet placebo de l'alcool. Un placebo est une substance inactive c'est à dire qu'elle n'a aucun effet pharmacologique mais uniquement des effets psychologiques elle agit lorsqu'une personne pense recevoir un traitement actif.

La représentation que les gens ont de l'alcool et de ses effets suffit pour faire éprouver les mêmes sensations à des personnes qui ont bu de l'alcool et d'autres qui n'en ont pas bu.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×